Quelles sont les meilleures astuces pour se débarrasser des fourmis dans votre jardin ?

Les fourmis sont des insectes très présents dans nos jardins. Elles peuvent avoir des avantages, comme chasser d’autres nuisibles ou aérer le sol, mais elles peuvent aussi causer des désagréments, comme protéger les pucerons, endommager les racines des plantes ou envahir la maison. Comment se débarrasser des fourmis dans le jardin de façon naturelle et efficace ? Voici quelques conseils et astuces.

Les fourmis dans le jardin : amis ou ennemis ?

fourmi jardin

Quelles sont les causes de l’invasion des fourmis ?

Les fourmis sont attirées par les sources de nourriture et d’humidité. Elles peuvent donc être attirées par les restes de repas, les fruits mûrs, le compost, les fleurs sucrées ou le miellat produit par les pucerons. Elles peuvent aussi chercher un abri contre les prédateurs, comme les oiseaux ou les lézards, ou contre les intempéries, comme la pluie ou le froid.

Faut-il vraiment éliminer les fourmis du jardin ?

Les fourmis ne sont pas forcément nuisibles pour le jardin. Elles participent à l’équilibre écologique en contribuant à la décomposition de la matière organique, à la pollinisation des fleurs ou à la régulation des populations d’autres insectes. Elles peuvent aussi être utiles pour le potager en aérant le sol et en favorisant la croissance des légumes.

Cependant, les fourmis peuvent aussi avoir des effets négatifs sur le jardin. Elles peuvent endommager les racines des plantes en creusant des galeries souterraines pour construire leurs nids. Elles peuvent aussi favoriser la prolifération des pucerons, qu’elles élèvent comme du bétail pour se nourrir de leur miellat. Les pucerons sont des parasites qui affaiblissent les plantes en suçant leur sève et en transmettant des maladies.

A lire :   5 plantes magiques pour se débarrasser des guêpes sans effort !

Il faut donc trouver un juste milieu entre tolérer la présence des fourmis et limiter leur invasion. Il n’est pas nécessaire de tuer toutes les fourmis du jardin, mais il est préférable de les éloigner des zones sensibles, comme le potager, les arbres fruitiers ou la maison.

Quelles sont les meilleures astuces pour se débarrasser des fourmis dans le jardin ?

Il existe plusieurs méthodes naturelles pour repousser ou éliminer les fourmis du jardin sans utiliser de produits chimiques nocifs pour l’environnement et la santé.  Quels remèdes naturels peuvent les éloigner ?

1 – Le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc perturbe le sens du pistage des fourmis et les empêche de retrouver leur chemin. Il suffit de mélanger du vinaigre blanc et de l’eau à parts égales et de vaporiser ce mélange sur les plantes ou sur le passage des fourmis.

2 – Le citron

Le citron a un effet similaire au vinaigre blanc grâce à son acidité. Il suffit de diluer le jus d’un quart de citron avec un peu d’eau et de vaporiser ce mélange sur les plantes.

3 – La cannelle

La cannelle a une odeur que les fourmis n’apprécient pas. Il suffit de saupoudrer un peu de cannelle en poudre sur le trajet des fourmis ou sur les entrées du nid pour s’en débarrasser.

4 – La Lavande

La lavande a aussi une odeur répulsive pour les fourmis. Il suffit de planter quelques pieds de lavande dans le jardin ou d’utiliser de l’huile essentielle de lavande pour pulvériser les plantes.

5 – L’ail

L’ail a une odeur forte qui repousse radicalement les fourmis. Il suffit de parsemer quelques gousses d’ail près du nid ou sur le chemin des fourmis.

A lire :   Pourquoi il ne faut surtout pas manger les mures sauvages lors de balades ?

Comment lutter contre les pucerons ?

Les pucerons sont souvent la cause principale de l’attraction des fourmis dans le jardin. En les éliminant, on réduit la source de nourriture des fourmis et on les incite à aller ailleurs. Voici quelques méthodes pour se débarrasser des pucerons :

L’eau savonneuse : elle permet de noyer et de suffoquer les pucerons. Il suffit de mélanger du savon noir ou du liquide vaisselle avec de l’eau et de vaporiser cette solution sur les plantes infestées.

Le basilic : il est connu pour être un puissant répulsif à insectes. Sa forte odeur les tient éloignés des plantes. Il suffit de planter quelques pieds de basilic près des cultures à protéger.

La coccinelle : elle est un prédateur naturel des pucerons. Elle peut en consommer jusqu’à 100 par jour. Il suffit d’attirer les coccinelles dans le jardin en plantant des fleurs colorées et odorantes, comme les capucines, les soucis ou les cosmos.

Comment utiliser la lutte biologique contre les fourmis ?

La lutte biologique consiste à utiliser des organismes vivants pour contrôler les populations d’autres organismes nuisibles. Dans le cas des fourmis, il existe plusieurs possibilités :

La terre de diatomée : elle est composée d’algues fossilisées qui ont des propriétés abrasives et desséchantes. Elle agit comme une barrière physique qui blesse et déshydrate les fourmis qui la traversent. Il suffit de saupoudrer un peu de terre de diatomée sur le trajet des fourmis ou sur les entrées du nid.

Le bicarbonate de soude : il provoque une réaction chimique mortelle chez les fourmis qui l’ingèrent. Il suffit de mélanger une pincée de bicarbonate de soude avec un peu de liquide vaisselle jusqu’à obtenir une pâte, puis de la déposer sur le chemin des fourmis ou sur les entrées du nid.

A lire :   Blanchir le fond des toilettes : les 5 méthodes secrètes qui vont vous changer la vie !

L’acide borique : il est aussi toxique pour les fourmis qui l’ingèrent. Il suffit de mélanger une cuillère à café d’acide borique avec une cuillère à soupe de sucre et un peu d’eau, puis de tremper du coton dans cette solution et de le placer près du nid ou sur le passage des fourmis.

Nous vous recommandons aussi de regarder cette vidéo qui donne quelques astuces supplémentaires pour bien se débarrasser des fourmis dans votre jardin

En conclusion, Les fourmis sont des insectes qui peuvent avoir des avantages et des inconvénients pour le jardin. Il faut donc savoir comment les gérer sans les exterminer complètement. Il existe plusieurs méthodes naturelles pour repousser ou éliminer les fourmis du jardin, en fonction de la situation et du degré d’infestation. Il faut aussi veiller à prévenir leur apparition en éliminant les sources d’attraction, comme les pucerons, les restes alimentaires etc.