Comment se débarrasser des fourmis dans le jardin ?

Les fourmis sont des insectes très communs dans nos jardins. Elles peuvent être utiles pour la biodiversité, mais aussi gênantes lorsqu’elles envahissent nos plantes ou nos récoltes. Comment faire face à ces petites bêtes sans nuire à l’environnement ? Voici quelques conseils et astuces pour se débarrasser des fourmis dans le jardin naturellement.

Pourquoi mon jardin est envahi de fourmis ?

Les fourmis sont attirées par le jardin pour plusieurs raisons. Elles y trouvent de la nourriture, notamment le miellat produit par les pucerons, les cochenilles ou les aleurodes. Elles y trouvent aussi des abris, sous les pierres, les pots, les planches ou les tas de bois. Elles y trouvent enfin des conditions favorables à leur reproduction, comme la chaleur, l’humidité et le sol meuble.

Faut-il éliminer les fourmis du jardin ?

Les fourmis ne sont pas forcément nuisibles au jardin. Elles participent à la décomposition de la matière organique, à la dispersion des graines et à la régulation de certains ravageurs. Elles sont aussi une source de nourriture pour les oiseaux, les lézards ou les hérissons. Il faut donc éviter de les exterminer complètement, mais plutôt de limiter leur prolifération et de les éloigner des zones sensibles.

Comment se débarrasser des fourmis dans le jardin naturellement ?

La première étape pour se débarrasser des fourmis dans le jardin est de lutter contre les pucerons, qui sont leur principale source de nourriture. Pour cela, il existe plusieurs méthodes naturelles :

A lire :   Désherbant naturel qui tue les racines les 11 meilleures recettes

1 – Le savon noir

Le savon noir est un produit écologique qui a deux effets contre les fourmis. D’une part, il agit comme un insecticide en asphyxiant les fourmis qui entrent en contact avec lui. D’autre part, il dissout la cire qui recouvre leur corps et les rend plus vulnérables à la déshydratation. Vous pouvez diluer du savon noir dans de l’eau et pulvériser le mélange sur les fourmis et leurs nids.

2 – Le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est un acide qui détruit les phéromones laissées par les fourmis pour se repérer. Il a aussi une odeur forte qui les fait fuir. Vous pouvez verser du vinaigre blanc pur sur les entrées des fourmilières ou le mélanger avec de l’eau et du savon pour nettoyer les surfaces où les fourmis se promènent.

3 – Le marc de café

Le marc de café est un résidu du café qui contient de la caféine, une substance toxique pour les fourmis. Il a aussi une odeur désagréable pour elles. Vous pouvez répandre du marc de café humide autour des plantes ou des endroits où vous voulez éloigner les fourmis.

4 – L’huile essentielle

Certaines huiles essentielles ont des propriétés répulsives contre les fourmis, comme la lavande, la menthe poivrée, le citron ou le clou de girofle. Vous pouvez en verser quelques gouttes sur un coton ou un morceau de tissu et le placer aux endroits où les fourmis passent. Vous pouvez aussi diluer l’huile essentielle dans de l’eau et vaporiser le mélange sur les zones infestées.

5 – La biodiversité

La biodiversité est la diversité des espèces vivantes dans un écosystème. Elle permet d’établir un équilibre naturel entre les prédateurs et les proies, et donc de limiter la prolifération des nuisibles. Vous pouvez favoriser la biodiversité dans votre jardin en accueillant des animaux qui se nourrissent de fourmis, comme les oiseaux, les hérissons, les lézards ou les grenouilles. Vous pouvez aussi planter des fleurs qui attirent des insectes auxiliaires, comme les coccinelles, les abeilles ou les guêpes, qui régulent la population des fourmis.

A lire :   Pourquoi les feuilles changent-elles de couleur à l’automne ?

6 – Les plantes aromatiques

Les plantes aromatiques sont des plantes qui dégagent des parfums forts et agréables pour nous, mais pas pour les fourmis. Elles ont aussi des propriétés insectifuges ou insecticides selon les cas. Vous pouvez planter des plantes aromatiques autour de votre potager ou de vos massifs floraux, comme le basilic, la lavande, le romarin, la menthe, le thym ou la sauge.

7 – Les agrumes

Les agrumes sont des fruits qui contiennent de l’acide citrique, une substance qui irrite la peau et les antennes des fourmis. Ils ont aussi une odeur fraîche et acidulée qui les repousse. Vous pouvez utiliser le jus ou le zeste des agrumes, comme le citron, l’orange ou le pamplemousse, pour frotter les endroits où les fourmis passent ou pour arroser leurs nids.

8 – L’eau bouillante

L’eau bouillante est une méthode simple et efficace pour éliminer les fourmis et leurs reines. Elle provoque des brûlures mortelles et détruit la structure des fourmilières. Vous pouvez verser de l’eau bouillante directement sur les nids des fourmis, en faisant attention à ne pas vous brûler ni à endommager vos plantes.

9 – La craie

La craie est un produit qui contient du carbonate de calcium, une substance qui neutralise l’acide formique que les fourmis utilisent pour communiquer. Elle crée aussi une barrière physique que les fourmis n’aiment pas traverser. Vous pouvez tracer des lignes de craie autour des zones à protéger ou des ouvertures par où les fourmis entrent dans votre maison.

10 – Les coquilles d’œufs

Les coquilles d’œufs sont des déchets organiques qui peuvent être recyclés pour lutter contre les fourmis. Elles sont composées de carbonate de calcium, comme la craie, et ont un effet répulsif sur les fourmis. Elles ont aussi une forme coupante qui blesse les pattes des fourmis. Vous pouvez écraser des coquilles d’œufs et les disperser autour des plantes ou des endroits où vous voulez empêcher les fourmis de passer.

A lire :   Comment utiliser le savon noir pour lutter efficacement contre les pucerons ?

Comment se débarrasser des fourmis grâce la lutte biologique ?

Si les fourmis persistent à envahir votre jardin, vous pouvez recourir à la lutte biologique, qui consiste à utiliser des organismes vivants pour contrôler les populations d’insectes nuisibles. Il existe plusieurs solutions :

Utiliser de la terre de diatomée, une poudre constituée de micro-algues fossilisées, qui agit comme un insecticide naturel. Saupoudrez-la sur le passage des fourmis ou à l’entrée de leurs nids.

Utiliser du bicarbonate de soude mélangé à du sucre en poudre, qui attire les fourmis et provoque leur mort par déshydratation. Disposez-en sur des morceaux de carton ou de papier aluminium et placez-les près des zones infestées.

Utiliser du vinaigre blanc ou du jus de citron, qui perturbent le sens de l’orientation des fourmis et masquent leurs phéromones. Vaporisez-en sur les plantes ou sur les nids.

Conclusion

Les fourmis sont des insectes utiles au jardin, mais il faut savoir limiter leur présence lorsqu’elles deviennent envahissantes. Pour cela, il existe des méthodes naturelles et respectueuses de l’environnement, qui permettent de lutter contre les pucerons et d’éloigner ou d’éliminer les fourmis. Ainsi, vous pourrez profiter pleinement de votre jardin sans être dérangé par ces petites bêtes.