Composteur gratuit : Découvrez comment l’obtenir

Le compostage est un procédé naturel qui permet de valoriser les déchets organiques en les transformant en un amendement fertile pour les plantes. Le compostage réduit le volume des ordures ménagères et limite les émissions de gaz à effet de serre liées à leur transport et à leur traitement. En 2024, le tri des déchets organiques sera obligatoire pour tous les ménages français.

Comment s’équiper d’un composteur gratuitement pour anticiper cette échéance ? Quels sont les avantages du compostage ? Quels sont les différents types de composteurs adaptés à chaque habitat ? Comment faire une demande de composteur gratuit auprès de sa commune ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

Quels sont les bénéfices du composteur de déchets ?

composteur gratuit

Le composteur de déchets est un dispositif qui permet de recycler les matières organiques issues de la cuisine ou du jardin, comme les épluchures, les restes de repas, les fleurs fanées, les tontes ou les branchages. En se décomposant sous l’action des micro-organismes, ces déchets produisent du compost, un engrais naturel riche en nutriments et en humus.

Le compost améliore la structure et la fertilité du sol, favorise la croissance des plantes et limite l’utilisation d’engrais chimiques. Le compostage présente aussi des bénéfices environnementaux, car il diminue le poids des ordures ménagères et réduit les émissions de méthane, un gaz à effet de serre très puissant, issu de la fermentation des déchets organiques dans les décharges ou les incinérateurs.

A lire :   Quel outil utiliser pour retourner la terre ?

Quels sont les différents types de composteurs gratuits ?

composteur

Il existe plusieurs types de composteurs gratuits, selon le mode de vie et l’espace disponible de chaque foyer. Voici les principaux modèles proposés par les collectivités locales :

Le composteur individuel

Le bac composteur individuel est un récipient en bois ou en plastique, muni d’un couvercle et d’un fond perforé, qui se place dans le jardin. Il peut contenir entre 200 et 800 litres de déchets organiques, selon la taille du foyer et la production de déchets. Le bac composteur individuel permet d’obtenir du compost en 6 à 12 mois, en mélangeant régulièrement les déchets et en les arrosant si nécessaire. Le bac composteur individuel est adapté aux maisons individuelles avec un jardin.

Le composteur collectif

Le composteur partagé est un système de compostage collectif, installé dans un espace vert commun à plusieurs habitants, comme une copropriété, une résidence ou un quartier. Il peut être constitué d’un ou plusieurs bacs composteurs ou d’un simple tas de déchets organiques recouvert d’une bâche. Le composteur partagé permet de mutualiser les efforts et les bénéfices du compostage entre les participants, qui s’engagent à respecter des règles communes de fonctionnement et d’entretien. Le composteur partagé est adapté aux habitats collectifs avec un espace vert.

Le lombricomposteur

Le lombricomposteur pour appartement est un dispositif qui utilise des vers de terre pour accélérer la décomposition des déchets organiques. Il se compose généralement de plusieurs plateaux empilés, percés de trous, qui contiennent des vers, de la litière et des déchets. Les vers se nourrissent des déchets et produisent du lombricompost, un amendement très riche en nutriments, ainsi que du thé de compost, un liquide qui peut servir d’engrais liquide. Le lombricomposteur pour appartement est adapté aux logements sans jardin, car il est compact, discret et ne dégage pas d’odeur.

A lire :   La bouillie bordelaise : Dosage et comment bien l'utiliser ?

Comment faire une demande de composteur gratuit ?

Pour obtenir un composteur gratuit, il faut se renseigner auprès du service environnement de sa mairie ou de sa communauté de communes, d’agglomération ou de métropole. Certaines collectivités proposent en effet des subventions ou la gratuité totale pour l’achat d’un composteur individuel, partagé ou d’un lombricomposteur. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la prévention des déchets et de la promotion du compostage.

Pour bénéficier d’un composteur gratuit, il faut généralement fournir un justificatif de domicile, une pièce d’identité et une photo de son extérieur. Il faut aussi parfois suivre une formation ou signer une charte d’engagement.

Conclusion

Obtenir un système gratuit pour composter vos restes alimentaires n’est pas aussi compliqué qu’on pourrait le croire. Avec quelques appels téléphoniques ou recherches internet ciblées, vous pouvez trouver facilement différentes options disponibles près de chez vous. C’est une véritable occasion non seulement d’économiser sur vos factures tout en contribuant positivement au bien-être environnemental notre planète ! Alors n’hésitez pas et agissez dès maintenant !